La conduite, une crainte pour beaucoup

La conduite, une crainte pour beaucoup de personnes

La conduite, une crainte pour beaucoup

La conduite pourrait être une expérience très appréciée par ceux qui n’ont pas encore euent à s’exercer mais malheureusement nous ne sommes pas tous disposés à se donner à cette pratique pour bien des raisons mais la plus connuue est très certainement la peur. Cette peur n’est pas anodine, mais elle peut être combattu si nous sommes assistés par les bonnes personnes. Les scientifiques ont nommé cette peur de prendre le volant l’amaxophobie. Il faut tout de même apprendre à vaincre ses peurs pour évoluer, chaque étape de la vie est un combat.

Lamaxophobie est donc cette crainte que beaucoup de personnes ont de prendre un véhicule et le faire rouler. Elle peut se manifester de différentes façon mais la plus réccurente de toutes ces manifestation est la paralysie, c’est à dire que les personnes qui se retrouve au volant ne sont pas capable de de faire le moindre mouvement permettant ainsi à la voiture de se déplacer. L”mamxophobie est connue sur trois niveau :

– Le niveau cognitif : C’est le niveau qui est lié à la crainte de ceux ci de faire des accidents, de causer la morts, de perdre le contrôle de leur véhicule qui pourrait causer les précédentes.
– Le niveau émotionnel ou physiologique : Ce niveau se caractérise par les ressentiments et sensations suivantes : le sentiment d’insécurité, l’anxiété, les nausées, de la transpiration, de la tension musculaire, une augmentation de votre rythme cardiaque, une vision qui devient trouble, de la diarhée, tremblement des mains ou des jambes.
– Le niveau comportemental : On remarque ici que beaucoup de personnes conduisent en fonction de certaines situations qui ne leurs causeront pas de stress ou de grande préssions. Ils auront tendances à refuser de conduire dans les grands trafics (surtout les embouillages), lorsqu’ils sont accompagnés, ou encore circuler dans les rues et quartiers trop fréquentées. Dans ces moments ils préfèrent donc prendre soit des taxis, soit des transport en commun dans lesquels ils se sentiront plus alaises.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *