AVC maladie

Comment reconnaître les symptômes d’un AVC ?

Un AVC est un accident vasculaire et cérébral. Comment ça s’explique ? Il faut comprendre le mécanisme de cette pathologie. Le mécanisme est le suivant. Le cerveau est constamment approvisionné en oxygène et en sang. Une fois que cet acheminement, cette distribution, est tronquée, c’est là que le problème se pose. Il faut avant tout connaitre quels sont les signes avant coureurs de la maladie. Pour agir, il faut savoir. Quels sont les symptômes d’un AVC ?

AVC pathologie

Les signes avant coureurs d’un accident vasculaire cérébral

L’accident vasculaire cérébral est la rupture de l’approvisionnement en sang et en oxygène du cerveau. Il faut rappeler que ce sont les caillots de sang qui bouchent les artères et privent ainsi le cerveau en oxygène. Ce qui a pour conséquences de déclencher l’arrêt vasculaire et cérébral.

Les symptômes qui facilitent la détection d’un AVC sont le plus souvent les suivants.

Nous avons tout d’abord une paralysie plus ou moins légère. Une difficulté à parler, ou à articuler correctement des phrases. Une perte d’attention, une fatigue soudaine et brutale. Une faiblesse globale des membres du corps. Un trouble de la vision est aussi constaté parmi les signes précurseurs d’un arrêt vasculaire. Il y a également des vertiges. Comment pouvons nous prévenir un arrêt vasculaire ? Quelles peuvent être les causes d’un tel dysfonctionnement ?

 

Les causes d’un arrêt vasculaire

 

Plusieurs causes peuvent être à l’origine ou alors peuvent faciliter ou augmenter le risque d’un AVC. Parmi ceux-ci nous avons le taux de cholestérol, la consommation abusive de tabac. L’alcool aussi, consommé de façon exagérée peut augmenter les risques d’un arrêt vasculaire. Tout comme le fait de ne pas pratiquer régulièrement une activité sportive.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *