drapeau camerounais

Le ndolè: Une spécialité culinaire camerounaise très appréciée

La cuisine est un monde très vaste et plein de saveurs; chaque peuple s’est developpé avec ses habitudes alimentaires, qui sont entièrement fonction des ressources naturelles qui poussaient sur leurs territoires. C’est pour ça qu’il existe encore des populations lointaines qui ne se nourissent que de fruits secs, de fruits et de plantes. Mais aujourd’hui, les moyens de transport ont facilité les échanges et déplacements des biens et des personnes. Nous savons déjà que la cuisine africaine est riche en épices. Le Cameroun, plus communément appelé Afrique en miniature, a aussi beaucoup de saveur a vous faire découvrir. nous vous le ferons découvrir un peu plus dans la suite de cet article.

drapeau camerounais

Un plat typique camerounais

Le ndolè, spécialité particulière des populations cotières ou « sawa », est néanmoins consommé dans tous les recoins du pays et même ailleurs en Afrique. Mais elle n’est pas encore très connu des européens et américains.
Pour la préparer, on utilise les feuilles de ndolé préalablement découpées et lavées dans de l’eau bouillante et du sel gemme, pour diminuer l’amertume de ces feuilles. On y met aussi des arachides bouillies et écrasés, des crevettes, de la viande de boeuf et la morue sechée. Les oignons éminés et l’huile de palme raffinée sont ajoutés à la fin pour doré le tout.
C’est un plat exquis, qui apporte (pour une portion) plus de neuf cent calories, des protéines, des glucides, un peu de graisse et des fibres. Il s’acompagne très souvent du riz, de la banane plantain, ou du manioc revisité plus communément appelé « batons de manioc » ou bobolo ».

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *